31
Déc
09

Année sabbatique qui swing

Ayant terminé mes études universitaires en septembre (soutenance de mémoire oblige), j’ai décidé au cours de l’année 2009 que je prendrais une année sabbatique. En terme wikipédien, cela s’applique pour tous salariés d’une entreprise qui décide de prendre un congé sans solde pendant une pèriode de temps (généralement une année) avec l’assurance de retrouver son poste à leur retour. Voyager, écrire, créer quelquechose ou tout simplement se reposer sont les principales raisons d’une telle décision.

Pour ma part, je n’avais pas d’employeur mais j’ai tout de même pris cette année sabbatique!! Et depuis quatre mois déjà, j’ai le luxe de ne pas travailler, ni de passer des tests universitaires! Bref plus de contrainte! De plus, j’ai la chance de pouvoir me consacrer à ma passion : le chant.

Et oui! 2009/2010 rime avec formation musicale, répet’, cours de chant au conservatoire et bientôt concerts!

Je m’estime heureuse d’être entourée d’excellents musiciens, investis dans mon projet de reprise de chansons anglo-américaines des années ’30-’40; autrement dit le Swing!!

Le swing-jazz me passionne et on dirait même que ce style musical est vocalement fait pour moi. Je ne vis  pratiquement que pour ça. Je chante swing, je mange swing, je m’habille swing et je dors swing!!

Plus que la musique elle-même, le Swing (qui signifie « balancement ») est un art de vivre. Rappelons que les années ’30 était la pèriode de prohibition aux Etats-Unis. L’alcool et les drogues y étaient interdits. C’est alors que les bars clandestins ont vu le jour (enfin plutôt la nuit!) et que cette musique rythmée est apparue.

Précurseur du Rock and Roll, personne ne peut résister de danser sur ce style musical!

Vos pieds ne demandent qu’à bouger?! N’hésitez pas à laisser traîner vos oreilles sur mes comptes

– Deezer : nathisan

– NathySan@myspace.com

28
Déc
09

Dit-on « un » ou « une » Nem?

Rassurez-vous, cet article ne sera pas un cours de grammaire mais bien une recette de Nems! Et oui, ces petits rouleaux sont de vraies merveilles gustatives et je ne manquerai pas de vous en délivrer le secret :

Ingrédients pour environs 30 nems :

-400 gr de crevettes, de poulet, ou de porc hachés

-100 gr de cheveux d’ange (n’allez pas au paradis ça se trouve en magasin!)

-2 oignons de taille moyennes

-1 carotte rapée

-une poignée de champignons noirs coupés finement

– une poignée de germe de soja

– un paquet de galettes de riz (rice paper)

– 1 oeuf

-sel et poivre

Sauce d’accompagnement (20cl) :

– 2/5 d’eau

-2/5 de sauce Nioc Mam

-1/5 de jus de citron ou de vinaigre

– une cuillère à café de carotte rapée

– 1 laitue + un bouquet de menthe

Ustensiles :

-Hachoir ou couteau

-Torchon propre et légèrement humidifié

– Bol proportionnel aux galettes

-Friteuse

Tous les ingrédients doivent être parfaitement éssorés et mélangés ensemble (sauf les galettes bien-sûr!). Remplissez un bol d’eau tiède et plongez-y 10 secondes une galette (cela se trouve au rayon exotique ou bien en magasin spécialisé). Posez-la délicatement sur le torchon. Ensuite, prenez un cuillère à soupe de la farce et formez un petit tas rectangulaire au 2/3 de la galette. Rabattez les côtés latéraux. Puis, après avoir rabattu la plus petit partie de la galette sur la farce, continuez à enrouler le tout délicatement. Veillez bien à ce le nem soit compact. Si l’enroulement n’est pas bien fait, cela risque de se déchirer au contact de l’huile chaude. Mieux vaut recommencer l’opération plutôt qu’un nem râté (tiens! ça serait digne d’un proverbe chinois ça!)

A la température maximum, plongez quelques nems dans la friteuse. Lorsqu »ils sont dorés des deux côtés, c’est qu’ils sont prêts. Comptez en tout environ 7-8 mn de cuisson. Posez-les sur du papier absorbant.

Enroulez le nem dans une feuille de salade et quelques feuilles de menthe fraîche et trempez-le dans la sauce. Et bon appétit!!!

ps : si vous souhaitez profiter de la compagnie de vos convives et évitez l’effet « Parfum de chez Friture ». Blanchissez tous les nems à l’avance et terminez rapidement la cuisson en les passant  dans l’huile quelques minutes avant de servir.

Enjoooy!!!

28
Déc
09

Mère Noël et son Sel Fou!

Cette année, et comme toutes les années précédentes d’ailleurs, faute de gros budget, Mère Noël a fait appel à son sens de l’imagination! Il s’est avéré que tous les petits présents étaient destinés à des femmes qui appécient l’art culinaire.

Et pourquoi pas rendre fou le condiment essentiel à la cuisine salée par définition : le Sel! Entendez Sel Fou tout sel épicé. Selon les goûts de chacunes, voici les Sels Fous réalisés :

– Sel, Estragon, Poivre Noir et Baies Roses concassés

– Sel et Ras el Hanout

– Sel, noix de Muscade et Cumin

Après avoir concassées les épices, je les ai soigneuseument mélangées au sel fin dans une proportion équivalente sel/épices. Puis, je les ai conditionnés dans de mini bocaux type conserve d’antan trouvés dans un magasin de bricolage et de décoration.

Selon les mélanges, les Sels Fous peuvent servir à assaisonner les plats de viande, de poisson, ou de légumes une fois servis à table.

A vos idées!!

16
Déc
09

Hello world!

Welcome to WordPress.com. This is your first post. Edit or delete it and start blogging!




décembre 2016
L M M J V S D
« Déc    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031